Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

La Tunisie du Protectorat à l’Indépendance : Histoire et Mémoires
AA

La Tunisie du Protectorat à l’Indépendance : Histoire et Mémoires

02 avril 2019, Auditorium AUSTERLITZ, Hôtel national des Invalides

La Tunisie occupe une place particulière dans la géographie et l’histoire de la Méditerranée et dans l’expansion territoriale française au XIXe siècle. Pour des voyageurs venant de l’Est, elle est le premier continent rencontré, à l’origine même du mot Maghreb. Les mythes nés de la guerre de Troie puis les conquêtes romaines, enfin le terrain d’affrontement de la Deuxième guerre mondiale lui donnent une assise historique profonde, liée à l’Europe.

Deux lignes parallèles et bientôt divergentes se dessinent. Celle de la puissance protectrice, autant dans son intérêt immédiat que dans l’intérêt futur du territoire et de la nation protégée. Et celle de la résilience qui permet la conservation en profondeur de l’esprit d’un peuple, de sa religion et de ses mœurs, et la naissance d’un nationalisme tunisien aux racines profondes.

Le rapport fondamental avec la France, partenaire dans un ensemble géographique et politique en pleine évolution, notamment à cause de la guerre d’Algérie qui se déroule à la frontière, se traduit par une interaction permanente, surtout au niveau des élites, dans les domaines juridiques, politiques, militaires, commerciaux.

Rupture et continuité s’entremêlent au-delà des dates du traité du Bardo et de l’Indépendance : le drapeau tunisien inspiré de l’empire ottoman, perdure sans interruption de 1831 à nos jours. Dans cet esprit, le colloque va rappeler de grandes pages de cette continuité sans occulter les périodes conflictuelles finalement surmontées grâce à une mémoire maintenant libérée.

Programme ► 

• Ouverture : M. Frédéric Grasset président de la FM-GACMT

HISTOIRE
La Tunisie dans le jeu diplomatique français du XVIIIe siècle à l'établissement du Protectorat (mai 1881) : M. Claude Nataf, Historien-chercheur en histoire coloniale et en histoire des minorités en situation coloniale. 
L'enjeu cartographique français sur la frontière occidentale de la Tunisie : M. Karim Chaibi, auteur et cartographe.
Une ponctuation juridique du Protectorat à l'indépendance en Tunisie : Me Samia Maktouf, Avocate aux Barreaux de Paris et de Tunisie.
Les archives françaises de l'intervention militaire à Bizerte de juillet 1961, état des lieux : M. Frédéric Guelton, Historien, Docteur en histoire des relations internationales contemporaines.
Les controverses mémorielles autour de la bataille de Bizerte en Tunisie : M. Emmanuel ALCARAZ, docteur en histoire, chercheur associé à l’ISP de l’université de Nanterre et à l’IRMC de Tunis.

MEMOIRE
Mémoires franco-tunisiennes : ruptures et continuités : M. Habib Kazdaghli, Professeur des Universités en Histoire contemporaine, Université de la Manouba (Tunisie).
D'un colloque de 1996 aux actuelles relations franco-tunisiennes : une méthode et quelques parcours individuels : M. François Cochet, Pr. Emérite de l’Université de Lorraine-Metz.

TABLE RONDE
M. Hichem Ben Yaïche, rédacteur en chef de African Business et New African.
M. Serge Degallaix, ancien ambassadeur
M. Foued Lakhoua, Président de la Chambre Tuniso-Française de Commerce et d’Industrie (CFCTI), Président du Conseil d’administration de la Cotusal, ancien président de l’association Tunisie-France, ancien président du conseil des chambres mixtes de Tunisie.
M. Hassin Zargouni, Président Directeur Général de SIGMA

Conclusion : Continuité de la mémoire.

© FM-GACMT 2019

Les actes de ce colloque seront publiés en 2020
 

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives