Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Prix Histoire & Mémoire
AA

Prix Histoire & Mémoire

Encourager la recherche historique et renforcer l'intérêt du public pour l'histoire et la mémoire de la guerre d’Algérie, et des combats du Maroc et de Tunisie

Dans le but d'encourager la recherche historique et de renforcer l'intérêt du public pour l'histoire et la mémoire de la guerre d’Algérie, et des combats du Maroc et de Tunisie, la FM-GACMT décerne chaque année au mois d’octobre, depuis 2017, un Prix Histoire et Mémoire à un livre de langue française traitant de ce sujet, paru dans l’année.

Edition 2019

Alain Herbeth, Jacques Chevallier, les fidélités successives du dernier maire d'Alger, L'Harmattan

Le mardi 15 octobre 2019, s'est déroulée la troisième édition de la remise du Prix Histoire et Mémoire de la FM-GACMT au siège de l'UBFT. Ce prix, décerné au journaliste et historien Alain Herbeth, distingue à la fois la parution de son ouvrage Jacques Chevallier, les fidélités successives du dernier maire d'Alger, paru chez l'Harmattan mais aussi ces deux précédents ouvrages sur Jacques Soustelle et Robert Lacoste qui forment ainsi une formidable trilogie algérienne.

Résumé : 

Jacques Chevallier est le dernier acteur majeur de l'histoire douloureuse de l'Algérie française. Son itinéraire est complexe : Croix-de-Feu dans les années 30, il se rapproche après la guerre du parti radical , tout puissant en Algérie, puis du RPF gaulliste, avant de devenir mendésiste. Politicien ambitieux, familier des écarts brusques, il est aussi profondément chrétien. Il est imprégné par la doctrine sociale de l'église et demeure attentif à la misère algérienne. Cela le conduira à adopter la nationalité algérienne au lendemain de l'indépendance. Un geste solitaire, incompris par ceux qui vont emprunter les chemins de l'exil.

(Mot de l'éditeur)

 

 

Edition 2018

Guillaume Denglos, Juin, Le maréchal africain, Belin.

Le jeudi 11 octobre 2018 a eu lieu, au siège de l’UBFT à Paris, la remise du Prix Histoire-Mémoire 2018 de la Fondation pour la Mémoire de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie. Ce prix, créé l’année dernière, a été décerné pour cette deuxième édition à M. Guillaume Denglos pour son livre Juin, Le maréchal africain paru aux éditions Belin.

Résumé : 

Le maréchal Alphonse Juin reste célèbre pour ses victoires en Tunisie en 1943, puis en Italie l’année suivante, à la tête du Corps expéditionnaire français. Mais ces faits d’armes masquent une carrière entièrement orientée vers la défense de l’Empire colonial français en Afrique du Nord : au Maroc avec Lyautey, sous Vichy ou comme résident général à Tunis puis Rabat, Juin est l’archétype de l’officier de l’armée d’Afrique. Son comportement vis-à-vis du pouvoir politique et son rapport à l’obéissance « d’homme à homme » avec Lyautey, Pétain ou de Gaulle, ont varié en fonction de ses engagements impériaux. Juin connaît au début des années 1950 l’apogée de son influence politico-militaire, avant d’être enfin marginalisé par le processus de décolonisation et par la politique algérienne du général de Gaulle.

Fondée sur des archives inédites, françaises, espagnoles et marocaines, cette biographie explore la brutale transformation qui a mené de l’Afrique du Nord française au Maghreb contemporain. Ce livre n’est ni une hagiographie, ni une analyse à charge, mais une tentative d’écriture d’une histoire partagée par les deux rives de la Méditerranée. 

(Mot de l’éditeur)

 

Edition 2017

Maïa Alonso, Le rêve assassiné, Atlantis.

La première remise du Prix de la Fondation pour la Mémoire de la Guerre d’Algérie, des Combats du Maroc et de Tunisie a eu lieu le 19 octobre 2017 au siège de l’UBFT, à Paris. C’est avec beaucoup d’émotion qu’a été décerné le prix à l’écrivain Maïa Alonso pour Le rêve assassiné (paru aux éditions Atlantis) qui relate avec beaucoup de tact l’assassinat par le FLN du couple Vallat le 8 avril 1958. Ce soir-là était assassiné un véritable apôtre du rapprochement franco-musulman… Cette remise s’est déroulée en présence des enfants et petits-enfants des époux Vallat.

Résumé :

Maïa Alonso nous propose un nouvel ouvrage. Il n’a pas tout à fait la même respiration que ses précédentes publications, il est plus réaliste, très documenté, mais il conserve le côté poétique et imagé qu’elle aime donner à ses écrits.

C’est l’histoire vraie de Félix Vallat, maire en Algérie d’une petite commune de la plaine du Ghriss à 300 km au Sud-Ouest d’Alger dans les années 1950. Histoire dramatique, puisque le héros et Madeleine, son épouse seront tués lors d’une embuscade, un soir d’avril 1958, par les hommes de l’ALN. Leurs trois enfants échappent miraculeusement à la mort.

Félix Vallat voulait rapprocher les communautés de son cher pays, il a œuvré pendant une douzaine d’années pour cela. Il ne ménageait ni son temps, ni son argent pour tenter d’y parvenir. Il engageait ses amis dans cette action. Mais les pesanteurs sociales, politiques et religieuses se sont opposées à cette mission…

L’auteur nous emmène dans le quotidien de cet édile différent de beaucoup d’autres. Elle nous fait visiter cette région de Mascara, le village de Thiersville, village de France, où il faisait bon vivre mais où les « événements » ont troublé la sérénité de la petite cité. Pour cela, elle est allée aux sources de cette histoire, elle a rencontré les témoins, consulté les documents, les archives et a obtenu la collaboration de la famille Vallat et celle des anciens du village. Cela nous donne un roman historique, un roman vrai, avec beaucoup d’anecdotes et de photographies. Une œuvre remarquable et triste, que les lecteurs apprécieront d’autant que sa lecture est particulièrement aisée et agréable. 

(Roger Vétillard, membre du Conseil scientifique de la Fondation)


 

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives