Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Les disparus civils
AA

Les disparus civils

Le combat du GRFDA (Groupe de Recherche des Français Disparus en Algérie)

La douloureuse question des enlevés portés disparus reste toujours oppressante pour les familles.
Le deuil est impossible tant que l’absence de preuves de décès perdure.
Le temps qui passe n’efface pas les interrogations.
La quête des réponses à nos questionnements doit être inlassable.

Les civils enlevés portés disparus Guerre d'Algérie 1954-1962

Graphique Disparus

Historique du GRFDA

En octobre 2002 s’est constitué le GRFDA autour de monseigneur Pierre BOZ † (2013), du général Maurice FAIVRE, de Jean MONNERET, et des familles d’enlevés portés disparus. La mission en était d’étudier le sort des disparus civils en Algérie de 1954 à juillet 1962 et dans les mois qui suivirent la déclaration d’indépendance.

Les objectifs du GRFDA

- Être à l’écoute des familles des enlevés portés disparus pendant la guerre d’Algérie (1954 -1962) et dans les mois qui ont suivi l’indépendance.
- Leur faciliter l’exercice légitime du droit de savoir, rechercher la réalité des faits et l’obtention de témoignages permettant la localisation des lieux de sépultures individuelles et collectives.
- Être associé dans les mêmes objectifs aux travaux du comité Intergouvernemental franco-algérien mis en place en décembre 2012.
- Veiller à la mise à jour de la liste des civils européens établie par la commission « disparus » de la MIR à laquelle le GRFDA a participé.
- Aider les familles dans leurs démarches d’octroi de pensions de victimes civiles du terrorisme et de la mention « Mort pour la France ».

C’est avec ces objectifs que l’association continue son combat pour obtenir le droit de savoir des familles.

Un devoir de mémoire, rejoignez cette cause !

Nous devons veiller à maintenir intacte la mémoire des disparus afin qu’ils ne sombrent pas dans l’oubli. Ce serait lâcheté que d’oublier.
Pour cela il est important de se rapprocher de l’association, que vous soyez famille de disparus ou sympathisant de notre action.
Si nos objectifs vous intéressent rejoignez-nous en nous communiquant votre courriel.
La cotisation est fixée à 5 euros à l’ordre du GRFDA.

Pour contacter le GROUPE DE RECHERCHES DES FRANÇAIS DISPARUS EN ALGERIE (GRFDA)

Présidente Mme Colette DUCOS ADER
Tél. : 06 89 33 64 23
Courriel : col.gda@wanadoo.fr

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives