Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Aux sources de la guerre d’Algérie
AA

Aux sources de la guerre d’Algérie

14 décembre 2015, Auditorium Austerlitz, Hôtel national des Invalides D’une guerre mondiale à l’autre, les sociétés d’Afrique du nord entre illusions et désillusions.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale le jeu des forces notamment au sein des Empires coloniaux se voit totalement redistribué. Par leur participation lors de ce sanglant conflit, les soldats issus des colonies et des territoires outre-mer, notamment ceux de l’armée d’Afrique ont pris conscience du rôle tenu et des avantages que leurs sacrifices pourraient désormais apporter dans leur quête d’appartenance à la nation française - une nation alors toute acquise aux notions de fraternité et de solidarité des peuples au sortir de la guerre.

Cependant, pourtant exsangue à la sortie du conflit et secouée par la crise mondiale de 1930, la vieille Europe se raccroche encore à cette idée de grandeur coloniale comme en atteste à Paris l’exposition de 1931 qui marque à la fois l’apothéose de la plus grande France et la montée en puissance des nationalismes.

Car cette guerre européenne a aussi pour conséquence de battre en brèche, notamment au Maghreb l’idée des bienfaits de la civilisation occidentale provoquant une irrémédiable fracture. En effet nombre de musulmans ayant été réquisitionnés pour remplacer la main d’œuvre en France métropolitaine envoyée au front, découvrent d’une part un accueil et une attention bien éloignés de ce qui leur était habituellement réservé en Algérie, au Maroc ou en Tunisie, et d’autre part de tous nouveaux modes et droits de revendications. La montée du Parti communiste en France (qui avait soutenu dès 1924 pour la révolte d’Abd’el Krim) et l’éveil des nationalismes - dans une Algérie en pleine mutation, notamment agricole - incarnés par le mouvement des Jeunes Algériens et l’Etoile Nord-Africaine n’allaient pas améliorer le climat social et politique…

 

Programme  ►

LE CONTEXTE INTERNATIONAL

  •  La politique des Empires au lendemain de la Première Guerre mondiale, par M. Frédéric Grasset.

L’APOGEE COLONIALE : ESPOIRS, MYTHES ET REALITES

  • L’Institut Pasteur d’Algérie entre les deux guerres mondiales, par M. Jean-Pierre Dedet.
  • L’abolition des distances : infrastructures et transport aérien, une nouvelle physionomie de l’Afrique du Nord, par Mme Marie-Catherine Villatoux.

SOURCES DU NATIONALISME MAROCAIN ET GUERRE DU RIF

  • Les sources du nationalisme marocain à la lumière de la guerre du Rif, par M. Hassan Aourid.
  • Lyautey et Pétain face à la guerre du Rif : deux conceptions de l’action politique et militaire, par LCL Rémy Porte.
  • Armée d’Afrique et troupes coloniales 1918-1939 : opérations extérieures, propagande et réalités, par MM. Eric Deroo et Antoine Champeaux.

DE L’ILLUSION A LA DESILLUSION

  • L'Age d'Or de la colonisation: les Fêtes du Centenaire (1930), par Mme Jeannine Verdes-Leroux
  • La fracture des années 30 : les politiques gouvernementales vis-à-vis de l’AFN et espoirs déçus, par M. Jean Monneret.

CONCLUSION

 

©FM-GACMT2015

Les actes de ce colloque ont été publiés en 2016
aux éditions Riveneuve en coédition avec la FM-GACMT.

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives