Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Conférence : Le général Edouard Méric (1901-1973), praticien convaincu de la décolonisation de la Tunisie et du Maroc
AA

Conférence : Le général Edouard Méric (1901-1973), praticien convaincu de la décolonisation de la Tunisie et du Maroc

Le général Edouard Méric (1901-1973)

Ancien officier des A.I. au Maroc, Edouard Méric fut d'abord un homme de guerre, conduisant au feu ses goumiers de la Tunisie au Danube, de 1943 à 1945, puis ses légionnaires en Cochinchine, en 1947.

Nommé secrétaire des Affaires politique à Tunis en 1954, puis directeur de l'Intérieur à Rabat en 1955, il applique avec conviction les directives reçus de Paris sous les gouvenements de Pierre Mendès-France et Edgar Faure pour promouvoir l'accès des élites nationalistes à l'independance.

Il se heurte à la résistance ouverte du parti ultra-colonial et est contraint de quitter son poste en mai 1956. Il s'agira de comprendre les étapes et les motifs de cette lente conversion à un anticolonialisme atypique concevant les indépendances du Vietnam et des protectorats nord-africains non comma la négation de l'expérience coloniale, mais comme son accomplissement, en s'inspirant de Lyautey, dont Méric avait été l'officier d'ordonnance en 1933.

Conférence organisée le 22 novembre 2018 à l'Hôtel National des Invalides.
Présentée par Daniel Rivet, professeur émérité des univeristés, auteur de nombreux ouvrages sur le Maghreb à l'époque coloniale et d'une Histoire du Maroc (Fayrd, 2012)

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives