Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

MÉMOIRES & SAVOIRS / TEMOIGNAGE : 1959 : LE SOUS-PRÉFET D'AKBOU, JEAN-MARIE ROBERT, SUR UN CAMP DE REGROUPEMENT
AA

MÉMOIRES & SAVOIRS / TEMOIGNAGE : 1959 : LE SOUS-PRÉFET D'AKBOU, JEAN-MARIE ROBERT, SUR UN CAMP DE REGROUPEMENT

Tiré du livre de Hugues Robert, Guerre d'Algérie, Journal d'un pacificateur. Dans les coulisses de l'Etat français de 1959 à 1976, Max Milo, 2022.

Jean-Marie Robert, sous-préfet d’Akbou de 1959 à 1962, fut l’un des premiers hommes d’État à condamner les exactions de l’armée française et le sort réservé aux réfugiés pendant la guerre d’Algérie. Il œuvra quotidiennement pour apporter plus de justice et de droits à ses administrés, malgré un contexte de lutte armée.

A découvrir son témoignage en date du 18 décembre 1959 livré après sa visite d'un camp de regroupement.

Témoignage

 Le livre Journal d'un pacificateur. Dans les coulisses de l'Etat français de 1959 à 1976 a reçu le PRIX HISTOIRE-MEMOIRE de la Fondation pour la Mémoire de la guerre d'Algérie et des Combats du Maroc et de Tunisie

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives