Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Fennec

Découvrez notre base de ressources documentaires. Fennec vous offre l’opportunité de rechercher dans une base de donnée complète des informations exhaustives relatives à la Guerre d’Algérie, aux combats du Maroc et de Tunisie.

Votre recherche Politique retourne 756 résultats

trier par média
  • Livre (202 résultats)
  • Thèse (244 résultats)
  • Presse (98 résultats)
  • Web (23 résultats)
  • Vidéo (189 résultats)

Livre

202 Résultats

icône type de contenu
Livre

Guerre d'Algérie Ecrits censurés, saisis, refusés 1956-1960-1961

  • KESSEL, Patrick

Note de l'éditeur :

Les textes publiés ici sont inédits, car ils furent censurés, amputés, publiés dans une revue aussitôt saisie (Les Temps modernes), refusés par...

Note de l'éditeur :

Les textes publiés ici sont inédits, car ils furent censurés, amputés, publiés dans une revue aussitôt saisie (Les Temps modernes), refusés par leur éditeur ou ignorés. L'auteur de ces textes était alors un jeune journaliste qui n'appartenait à aucune mouvance politique ou autre. C'est leur intérêt : ils démontrent en effet que l'on pouvait être au courant de ce qui se passait en réalité en Algérie et des responsabilités tout à la fois des politiques et des militaires. Et ceci sans accointances particulières, en exerçant son métier de journaliste, d'enquêteur.

Date : 2002

Lieu : 5-7 rue de l'Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

Editeur : L'Harmattan

Langue : Français

Pages : 290

ISBN : 2-7475-3576-2

Cote : M(9)KES[Ecri]

AlgérieEcritsGUERRE
icône type de contenu
Livre

Pieds-Noirs mémoires d'exils

  • Baussant, Michèle

Note de l'éditeur :

Chaque année, le jour de l'Ascension, plusieurs dizaines de milliers de pieds-noirs de confession chrétienne, mais aussi musulmane et juive, se rejoignent...

Note de l'éditeur :

Chaque année, le jour de l'Ascension, plusieurs dizaines de milliers de pieds-noirs de confession chrétienne, mais aussi musulmane et juive, se rejoignent pour un pèlerinage au sanctuaire de Notre-Dame-de-Santa-Cruz à Nîmes. Cette population hétérogène, venue de diverses régions de France, retrouve là, dans l'effervescence d'une manifestation éphémère, une sociabilité et une identité perdues. Ethnologue et fille de Français d'Algérie, Michèle Baussant a fréquenté et étudié ce curieux " lieu de mémoire ", appelé par certains " Oranîmes " car il transpose sur le sol français l'ancien grand pèlerinage à la Vierge d'Oran. Partant de là, elle a remonté le cours d'une mémoire occultée, liée au passé honteux de l'entreprise coloniale et marquée par l'exil. En fait, un double exil : le premier a conduit d'Europe en Algérie, à partir de 1830, une population très diverse de pauvres et de proscrits que l'administration et l'église s'efforcèrent d'unifier ; le second, en 1962, a ramené en Métropole les descendants des premiers, perdants malmenés par l'histoire comme leurs aînés. Sur un sujet toujours sensible, soumis aux passions politiques et peu étudié, Michèle Baussant a su trouver cette bonne distance qui permet à la fois l'étude compréhensive et l'analyse critique. Ce livre, remarquablement vivant et documenté, contribue sans complaisance ni préjugés à l'indispensable examen du passé colonial et de ses prolongements dans le présent.

Date : 2000

Lieu : 21 RUE DU MONTPARNASSE 75278 PARIS

Editeur : Stock

Langue : Français

Pages : 458

ISBN : 2-234-05530-X

Cote : M(12)BAU[Pied]

ColonisationDécolonisationMémoirePieds-noirsSociété
icône type de contenu
Livre

Carnets de route d'un soldat d'Algérie

  • ALBERT, Roger

Note de l'éditeur :

Les soldats d’Algérie ont menés un combat de l’inutile. Comment pouvaient-ils le savoir ? Les hommes politiques de l’époque qui les avaient...

Note de l'éditeur :

Les soldats d’Algérie ont menés un combat de l’inutile. Comment pouvaient-ils le savoir ? Les hommes politiques de l’époque qui les avaient envoyés là-bas, le savaient-ils eux-mêmes ?
Roger Albert a servi pendant quinze mois en Algérie, jusqu’à la Toussaint 1958. Jour après jour, il a consigné ses observations, ses impressions…
De retour en France avec une tendance plutôt « Algérie française », Roger Albert ressent profondément l’éloignement du « bled ». Les évènements et l’engagement politiques, ainsi que la venue des enfants, vont nuancer sa position.
Quarante ans plus tard, il ressort son journal de bord. Ses souvenirs affluent, les images… Roger Albert revoit son Algérie, celle qu’il a vécue. Ce n’est pas tout à fait la même que celle dont parlent les journaux aujourd’hui.
Il nous livre ici son témoignage, honnête et sincère, et nous fait partager ses sentiments et qui sait, peut-être aussi quelques ressentiments.

Date : 2002

Lieu : France

Editeur : Geste Editions

Langue : Français

Pages : 240

ISBN : 2-84561-064-5

Cote : M(9)ALB[Carn]

AlgérieappeléGUERRE
icône type de contenu
Livre

Une révolution algérienne à hauteur d'homme

  • BEDJAOUI, Mohammed

Note de l'éditeur :

Mohammed Bedjaoui revient sur ses années d’apprentissage politique et professionnel jusqu’à 1962. Qui aurait pu imaginer que le petit garçon né dans...

Note de l'éditeur :

Mohammed Bedjaoui revient sur ses années d’apprentissage politique et professionnel jusqu’à 1962. Qui aurait pu imaginer que le petit garçon né dans une famille modeste de Sidi-Bel-Abbès, orphelin de père dès l’âge de 4 ans, devienne un jour un juriste de renommée internationale et président de la Cour internationale de Justice de La Haye ? Ce haut fonctionnaire, diplomate et homme politique algérien revient largement sur sa formation à Grenoble (diplôme de l’Institut d’études politiques en 1952 et doctorat en droit en 1956) et rend hommage à plusieurs de ses professeurs qu’il retrouvera par la suite en tant qu’ambassadeur d’Algérie en France. Mais reconnu comme l’un des requérants communistes, il a commencé par être exclu du concours d’accès à l’ENA. Une discrimination sanctionnée dans un célèbre arrêt du Conseil d’État (28 mai 1954). L’ouvrage offre ainsi une plongée dans le système colonial français pris dans ses contradictions et dans l’émergence d’une Algérie indépendante. Elle est menée par un grand témoin qui fait quelques révélations du fait de son accès à des données sensibles. Durant la guerre d’Algérie, M. Bedjaoui était conseiller juridique du FLN et du gouvernement provisoire de la République algérienne dirigé par Ferhat Abbas. Il figurait aussi parmi la délégation algérienne lors des négociations d’Evian, aux côtés de ministre de l’économie, son mentor, Dr Ahmed Francis. Un témoignage de premières mains, dans une langue d’une grande élégance et d’un grand classicisme.

Date : 2018

Lieu : France, Paris

Editeur : Riveneuve

Langue : Français

Pages : 370

ISBN : 978-2-36013-479-3

Cote : M(9)BED[Révo]

Accord d'EvianAlgérieDiplomatieFLN
icône type de contenu
Livre

"Ma" guerre d'Algérie et la torture, j'étais lieutenant dans les D.O.P.

  • Cômes, Jean-Pierre

Note de l'éditeur :

Né en 1933, l'auteur appartient à la promotion de Saint-Cyr "Ceux de Dien Bien Phu", entré à Coetquidan en octobre 1953. Il...

Note de l'éditeur :

Né en 1933, l'auteur appartient à la promotion de Saint-Cyr "Ceux de Dien Bien Phu", entré à Coetquidan en octobre 1953. Il avait choisi la carrière des armes par idéal, comm on entre en religion.

Il a participé aux combats d'Algérie durant quatre années, au sein de deux régiments parachutistes, mais aussi, pendant plus d'une année, dans les D.O.P., celui de Sétif, l'un de ces organismes ayant pour missions d'obtenir des renseignements quels que soient les moyens utilisés.

Là, il a approché la torture avant de la refuser à ses risques et périls, pour en rester marqué à vie. Depuis, en toutes circonstances, il a conservé son libre arbitre, au lieu de toujours se soumettre, "la discipline (ne) faisant (plus,pour lui) la force principale des armées". Déçu par ses chefs dans sa jeunesse, il a rejeté peu à peu toute autorité, celle des dirigeants politiques aussi bien que des "chefs" militaires, ceux qu'il appelle "le nuage".

"...Mais ce passé ne veut pas me quitter. Je ne suis pas Cain, je ne mérite pas d'avoir un oeil qui me poursuive jusque dans ma retraite comme lui dans la tombe. Je vous le demande, mon Dieu, éloignez de mes yeux les images du sexe ensanglanté d'une vieille femme, du regard honteux d'un homme torturé, de la bave verdâtre s'écoulant de la bouche d'un agonisant, de l'épuisement d'un homme dépouille de ses vêtements, l'un après l'autre, par un chien le poursuivant, mais aussi celle d'une poupée désarticulée, dernier jouet d'une fillette égorgée après avoir été violée. Enlevez de ma mémoire, mon Dieu, les visages de Blisson, de Chaubet, de l'homme qui regrettait de ne pas avoir été S.S., et de celui qui voulait s'en payer un à la baionette.

Alors, peut-être, j'arriverai à trouver le repos, abondonné par mes fatômes du passé. Alors, peut-être, j'aurai la volonté nécessaire pour pardonner."

Date : 2002

Lieu : France, Paris

Editeur : L'Harmattan

Langue : Français

Pages : 256

ISBN : 2-7475-2779-4

Cote : M(9)COM[Tort]

AlgérieArmée françaiseGUERRETorture

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives