Actualités Actualité du mois (déc 2016 - jan 2017)

Actualité du mois (déc 2016 - jan 2017)

Toute l’équipe de la Fondation vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et une très bonne nouvelle année 2017 ! Une année qui ne manquera pas de faire perdurer la mémoire pour les générations futures.

 

actualités

Journée d’études 2016 en vidéo
Pour tous ceux qui n’avaient pu venir assister à notre journée d’études « Afrique du Nord 1945-1954 : la Charnière Histoire-Mémoire » qui s’est déroulée le 8 novembre dernier, les interventions ont toutes été filmées et sont visibles dès maintenant sur le site Youtube.
Pour visualiser ces vidéos

Info-mémoire
Conservation de vos archives : La Fondation pour la Mémoire de la Guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie, qui est un organisme privé reconnu d’utilité publique est habilitée, elle aussi, à collecter vos archives privées relatives à l’Algérie, au Maroc et à la Tunisie. N’hésitez pas à nous contacter !
Pour en savoir plus sur la FM-GACMT

La Grande collecte de la mémoire a repris au mois de novembre. Après celles consacrées à la Première Guerre mondiale, c’est à la mémoire des relations entre l’Afrique et la France aux XIXe et XXe siècle que la Grande collecte s’intéresse aujourd’hui en appelant les Français à déposer leurs archives, objets, souvenirs ou autres en vue de leur conservation.
Pour en savoir plus

Vient de paraître
Aux sources de la guerre d’Algérie, actes de la journée d’études du 14 octobre 2015 de la FM-GACMT, éditions Riveneuve. La Première Guerre mondiale entraîna la redistribution des forces, notamment au sein des Empires coloniaux. Par leur participation à ce sanglant conflit, les soldats issus des colonies et des territoires outre-mer, notamment ceux de l’armée d’Afrique prennent conscience du rôle tenu et des avantages que leur sacrifice peut désormais apporter dans leur quête d’appartenance à la nation française – acquise aux notions de fraternité et de solidarité des peuples.
Pour en savoir plus

Spécial livres à offrir !
- C’était hier en Algérie. De l’Orient à la République, une histoire des Juifs d’Algérie, de Benjamin Stora, Larousse, 2016, 192 p. illustrées. Voici un très beau livre de Benjamin Stora, la version illustrée de son best seller Les trois exils Juifs d’Algérie paru dix ans plus tôt. Retour sur une histoire singulière d’une communauté pluriséculaire qui en Algérie acquiert la nationalité française dès 1870. L’auteur mêle habilement récit historique et familial avec de nombreuses archives privées. Un beau livre, émouvant.
Pour en savoir plus

- Regards sur l’Algérie, 1954-1962, de Marie Chominot (préf. de B. Stora), Gallimard/Ministère de la Défense, 2016, 156 pages illustrées
Remarquable album reprenant pour l'essentiel une sélection des clichés pris par quatre photographes institutionnels, dont c'est le métier pour deux d'entre eux (Marc Flament et Arthur Smet)… Pour vivre l’histoire par le truchement de l’image, de la photo, une source importante pour tous.
Notre fiche de lecture

-L’Algérie, terre de tourisme, Histoire d’un loisir colonial, de Colette Zytnicki, Vendémiaire, 2016, 272 p.
Les beautés de l’Algérie, de ses littoraux, des montagnes furent largement vantées le temps de la période française attirant de nombreux flots de touristes par bateaux puis par avions…On vient en Algérie très tôt malgré des conditions de voyage difficiles. La seconde moitié du XIXe siècle met en effet tout en œuvre pour faire de cette nouvelle contrée exotique, à deux pas de la Métropole, une terre de tourisme et d’hivernage.
Notre fiche de lecture

- Isabelle Eberhardt, un destin dans l’Islam, de Tiffany Tavernier, Tallandier, 2016, 380 p.
Excessive et idéaliste, scandaleuse et mystique, Isabelle Eberhardt ne se pose aucune limite. Sa vie sera celle de tous les possibles. La jeune fille parle huit langues, dévore les livres et rêve de devenir écrivain. La mode est à l’orientalisme, elle embarque pour l’Algérie et ses grands espaces. Éblouie, la jeune russe, habillée en cavalier arabe, chevauche le désert en se rebaptisant « Si Mahmoud ».
Pour en savoir plus

- Juifs et musulmans en Algérie (VIIe-XXe siècle), de Lucette Valensi, Tallandier, 2016, 256 p.
De l’avènement de l’islam à la fin de la période coloniale, juifs et musulmans ont partagé en Algérie une longue histoire qui s’achève en 1962 avec l’indépendance du pays. Si en 1954 on y comptait environ 130 000 juifs répartis sur 250 communes, il n’en reste presque plus aujourd’hui. Pourquoi cette coexistence entre juifs et musulmans a-t-elle duré ? Pourquoi a-t-elle pris fin ?
Pour en savoir plus
Pour en lire un extrait

Archives en ligne

Audiovisuel :

Sur le site de l’Ina : reportage du journal de 20h, le 27 déc. 1957, sur le voyage de Monsieur Jacques Chaban Delmas, ministre de la Défense nationale et des forces armées, en Algérie pour Noël (durée : 01min 34s).
Pour visualiser ce reportage

culture / arts

Sur le web

Interview : Sébastien Courtois « Il devient urgent de s’intéresser à Charles de Foucauld » par Edouard de Mareschal pour Le Figaro (5/12/2016)
Le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld était assassiné dans le Sahara algérien où il vivait en ermite. Cent ans plus tard, Sébastien de Courtois revient sur cet homme hors norme, dont l’exemple de vie « ne s’adresse pas qu’aux religieux, mais à nous aussi, laïcs installés dans une vie trop confortable ».
Pour lire cet entretien

Conférences :

- Mercredi 14 Décembre 2016 (à Paris) Rencontre avec Abdelkader Jamil RACHI autour de son ouvrage « Un été colonial à Constantine ».
Centre Culturel Algérien 18h30 171, rue de la Croix Nivert - 75015 Paris

En librairie :

- Toujours en vente : Guerre d’Algérie. Une chronologie mensuelle (mai 1954-décembre 1962), de Jean Balazuc, Ed. L’Harmattan, 2015, 552 p.
Une chronologie qui répertorie, mois par mois, les événements historiques, les décisions politiques et les batailles, de mai 1954 à décembre 1962. Elle présente également des figures françaises et algériennes, ainsi que les grandes unités ou divisions de l'Armée française et d'Afrique. Avec des rappels historiques sur l'histoire du Maghreb et la conquête de l'Algérie par les Français.
Plus d’infos

Expositions :

Jusqu’au 31 décembre 2016 : Biskra, sortilèges d’une oasis, Institut du Monde Arabe, Paris
Henri Matisse, André Gide, Béla Bartók… Tous sont venus chercher l’inspiration à Biskra, aux portes du Sahara. L’historien de l’art Roger Benjamin re-contextualise leurs œuvres en convoquant une multitude de documents inédits, dont de nombreuses photographies anciennes. Une lecture postcoloniale qui n’oublie pas les héritiers de ce pan d’histoire.
Pour en savoir plus

Prolongation exceptionnelle jusqu’au 8 janvier 2016 : Des trésors à porter - Bijoux et parures du Maghreb, Institut du monde arabe à Paris
L’exposition explore l’univers de la parure des femmes à travers les bijoux du Maghreb. Ces bijoux en métaux précieux - de fête comme du quotidien - dévoilent l’inventivité et le savoir-faire des artisans ou des particuliers qui les ont façonnés. Les parures féminines du Maroc, d’Algérie, et de Tunisie se distinguent par un riche corpus : ornements de tête, temporaux, boucles d’oreille, colliers, fibules, bracelets et anneaux de chevilles qui revêtent une fonction utilitaire, ornementale mais aussi protectrice.
Pour en savoir plus

TRAVAUX UNIVERSITAIRES / PRIX / RECHERCHE :

Journée d’études

- Le 14 décembre 2016, Journée d’études : « Histoire, mémoire et archives orales de la guerre d’Algérie » avec Abderahmen Moumen, Philippe Joutard, Benoît Van Reeth, le Commandant Romain Choron, Benoit Falaize, Laetitia Vion, Pascal Coget…
Aux Archives départementales, Centre de Marseille, 18, rue Mirès - 13003 Marseille De 9 h 30 à 17 h 30.
Pour en savoir plus