Actualités Actualité du mois (février 2019)

Actualité du mois (février 2019)

 
L’année 2019 a démarré sur les chapeaux de roue avec de nombreux points de vue exprimés dans la presse. Cela ne risque pas de s’arrêter dans cet élan de questionnements mémoriels tant ces questions Histoire et Mémoire n’ont jamais autant passionné et ceci sur toutes les périodes historiques qu’a traversé l’Afrique du Nord. Les expositions d’art ne sont pas en reste…

actualités de la FM-GACMT


Le 7 février 2019, à 18h, conférence de M. Slimane Zeghidour : « Une enfance en Kabylie pendant la Guerre d’Algérie ».
Hôtel National des Invalides, salle Gouraud. Inscriptions déjà closes.
Pour en savoir plus

Un projet de réhabilitation de la Casbah d’Alger
Le 16 décembre dernier a été annoncée officiellement la décision de l’Algérie de confier à l’architecte Jean Nouvel le grand projet de rénovation de la Casbah d’Alger. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre la Ville d’Alger et la région Île de France. Cette décision a provoqué de vives réactions au sein de l’opinion publique algérienne. Des réactions battues en brèche par le wali (préfet) d’Alger qui a rappelé que les architectes algériens ne se battaient pas pour rénover ce quartier.
Le projet exposé par Jean Nouvel
Pour en savoir plus sur la controverse

Vient de paraître

- Les vérités cachées de la guerre d’Algérie, par Jean Sévillia, Fayard, 2018, 416 p.
C’est avec une vraie impartialité que Jean Sévillia, historien et journaliste s’est attaché à rappeler quelques vérités sur la Guerre d’Algérie, des vérités bien souvent occultées par d’autres au profit d’un discours anticolonisation de bon ton. Une excellente synthèse pour comprendre les tenants et les aboutissants d’un épisode douloureux de part et d’autre de la Méditerranée.
Pour en savoir plus
A lire l’entretien avec Jean Sévillia avec le Figaro

- Histoire iconoclaste de la Guerre d’Algérie et de sa mémoire, par Guy Pervillé, Vendémiaire, 2018, 664 p.
Grand spécialiste de la Guerre d’Algérie, L’historien Guy Pervillé s’interroge avec cet ouvrage sur la difficulté pour les historiens d’écrire une histoire dépassionnée du douloureux processus de décolonisation qu’a été la Guerre d’Algérie. Est-il possible de ne rien céder aux récits militants etc. ? Il livre sa nouvelle réflexion sur cette Mémoire, conduit par cette seule certitude qu’il n’y a pas de cause qui puisse prévaloir sur la recherche de la vérité.
Pour en savoir plus
A lire aussi l’article qui lui est consacré dans le journal Le Matin d’Algérie

C’est paru dans la presse

Le Point, n°2418, parution du 03 janvier 2019 : rubrique Le Postillon : « Stora-Sévillia, l’Algérie en débat »
A l’occasion de la sortie de son livre Les vérités cachées de la guerre d’Algérie paru chez Fayard, 2018, Jean Sévillia se prête au jeu de la discussion dans les colonnes du Point avec l’historien Benjamin Stora. Une confrontation de leurs points de vue des plus intéressantes.
A noter que ce numéro comporte une tribune coup de poing signée par Kamel Daoud intitulée : « Rentrez ou taisez-vous sur nos sorts ! », une réponse aux attaques violentes dont il a fait l’objet suite à une chronique publiée sur le manque de loisirs en Algérie.
Pour en savoir plus
Pour se le procurer en version numérique

Jeune Afrique, n°3022 du 9 au 15 décembre 2018 : « Lakhdar Brahimi : En Algérie, personne ne conteste vraiment Bouteflika »
Point de vue sans concessions du diplomate algérien Lakhdar Brahimi sur la vie politique actuelle dans le monde et en Algérie à l’approche des présidentielles. A lire aussi dans ce numéro la Tribune à Daoud Riffi, professeur agrégé qui s’interroge sur l’abandon de la recherche française sur l’Histoire du Maghreb et déplore que le champ d’action des historiens en matière de Maghreb se limite à la guerre d’Algérie.
Pour en savoir plus

Les chemins de Mémoire n°265, novembre-décembre 2018, numéro spécial « 1958 une nouvelle République en guerre »
Le 60e anniversaire de cette année charnière dans l’Histoire de la France contemporaine est l’occasion pour Les Chemins de Mémoire de s’intéresser à la croisée de l’histoire politique et institutionnelle d’une part et de l’histoire militaire d’autre part. Le dossier analyse en détail les opérations menées en Algérie en 1958 et revient sur la manière dont la volonté présidentielle s’est manifestée à l’occasion des différentes interventions militaires que la France a connues depuis 60 ans.
Pour lire ce numéro spécial Algérie en ligne

Archives

Conservation de vos archives : La Fondation pour la Mémoire de la Guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie, qui est un organisme privé reconnu d’utilité publique est habilitée, elle aussi, à collecter vos archives privées relatives à l’Algérie, au Maroc et à la Tunisie. N’hésitez pas à nous contacter !
Pour en savoir plus sur la FM-GACMT

FENNEC : Base de données et d’aide à la recherche
En ligne depuis déjà une année notre base de données, FENNEC, régulièrement enrichie, est là pour aider tous les chercheurs sur la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie. Fennec est un outil qui permet en quelques clics d’accéder à des éléments de recherche déjà triés pour leur pertinence et classés par catégorie (livres, articles, films etc.). Tous les points de vue sont représentés dans la base et la sélection éventuelle ne se fait que sur le critère de qualité des documents.
Pour y accéder : un simple clic suffit via la page d’accueil de notre site ou en cliquant ICI

Vidéos en ligne

Retour des prisonniers français du FLN
Archives vidéo : Le site de l’Ina conserve un reportage du Journal Les Actualités Françaises du 22 octobre 1958. Reportage montrant quatre prisonniers français libérés d’un camp FLN. Vue de leur sortie d’avion à Villacoublay (Durée : 01min 05s).
Pour voir la vidéo   

Culture / Arts


En librairie

- Mon service militaire pendant la guerre d’Algérie, par Michel Bousignière, Publibook, 2018, 144 p.
Le témoignage d’un appelé français en Algérie, son quotidien pendant de nombreux mois dans les Aurès Nemencha où il avait été affecté.
Pour en savoir plus

- Les lieux de mémoire de la guerre d’indépendance, par Emmanuel Alcaraz, préface d’Aïssa Kadri, Karthala, 2017, 310 p.
De tous les pays de l’ex-empire colonial français, l’Algérie se caractérise par une « boulimie commémorative » selon l’expression de Pierre Nora. Si le modèle des Monuments aux morts de la Grande Guerre commémore le souvenir des héros morts pour la patrie et peut être justement évoqué, le cas algérien est spécifique d’un régime figé qui a instrumentalisé la mémoire officielle à son bénéfice.
Pour en savoir plus

- La République des traîtres, de 1958 à nos jours, sous la dir. De Jean Garrigues, Tallandier, 2018, 302 p.
A lire pour ce qui intéresse la question de la Guerre d’Algérie le premier chapitre intitulé : « De gaulle : le Commandeur et ses Brutus ».
Pour en savoir plus

Expositions

Exposition du 07 février au 04 mars 2019 : « Louis Bénisti, le peintre de la terre prodigue d’Algérie » au Centre Culturel algérien, Paris
Durant sa longue vie d’artiste, Louis Bénisti a toujours été fidèle à son Algérie natale. Cette exposition rassemble essentiellement des œuvres réalisées à Alger, ville qu’il a habitée jusqu’en 1972 et celles réalisées dans son atelier d’Aix en Provence d’après les notes qu’il avait prises lors de ses longues promenades dans Alger.
Pour en savoir plus

Exposition jusqu’au 10 mars 2019 : « Le Monde arabe vu par ses artistes », Institut du Monde arabe, Paris
Cette sélection matérialise, à travers des œuvres exécutées sur les quarante dernières années, la vision du Monde arabe par des artistes, hommes et femmes, qui en sont issus. Ces multiples regards disent toute la diversité du Monde arabe : celle de ses territoires, celle de ses populations, celle de son imaginaire.
Pour en savoir plus

Du 9 mars au 2 juin 2019 : le Musée de la Piscine de Roubaix fait son printemps arabe avec trois expositions

- L’Algérie de Gustave Guillaumet
La Piscine s’associe avec les musées de La Rochelle et de Limoges pour rendre hommage à Gustave Guillaumet (1840-1887), figure essentielle de la peinture orientaliste du XIXe siècle. Une rétrospective– la première dédiée à l’artiste depuis 1899 de ce peintre naturaliste, éperdument épris des grands espaces et des habitants de l’Algérie.
Pour en savoir plus

- Naime Merabet, fenêtre sur l’Algérie
Naime Merabet, né à Medea, dans l’Algérois, en 1978, est arrivé en 1981 à Roubaix où son père, couturier, vivait depuis un an. C’est finalement un commerce de lait caillé, lait battu et beurre qui fixe la famille à Roubaix en séduisant une clientèle d’abord maghrébine mais qui s’élargit avec le temps. C’est au grès de ces retours en Algérie chaque été que l’artiste a saisi des instants de vie de l’autre côté de la Méditerranée…
Pour en savoir plus

- Abd El-Kader, l’émir de la Résistance
Les collections du musée de Roubaix conservent un très beau portrait d’Aïcha, une femme d’Abd El-Kader (1866), par Constant Brochart (1816-1899). Ce pastel très fragile et rarement montré est un exemple parfait des choix esthétiques de l’art orientaliste du XIXe siècle mais son modèle supposé permet surtout d’évoquer la grande figure de la résistance algérienne à la conquête française, l’émir Abd El-Kader (1808- 1883).
Pour en savoir plus

COLLOQUES / RECHERCHES

Du 21 au 23 février 2019 : Journées d’Etudes : Mémoire de la guerre d’Algérie, Ecole Normale Supérieure
C’est autour du regard des artistes d’aujourd’hui sur ce moment décisif de l’histoire algérienne et française que nous proposons d’organiser ces journées. L’événement ne se conçoit pas comme un colloque de chercheurs, ni comme une rétrospective historienne sur le sujet, mais il se veut une entrée en matière s’adressant à ceux qui éprouvent le besoin d’un dialogue à relancer : aller à la rencontre de tous ceux qui ont vécu et subi la guerre des deux côtés. Interroger la mémoire, les traces au fil des générations, de la guerre d’Algérie. Comment la, les, ressaisir ? à partir de quoi ? selon quels angles ? pour lui donner quelles formes ? à quels publics destiner, enfin, cette mémoire ?
A l’ENS, 45 rue d’Ulm 75005 Paris (Théâtre, Salle des Actes et Salle Dussane).

Le 2 avril 2019, colloque de la FM-GACMT : « La Tunisie du Protectorat à l’Indépendance »
De 9h à 17h à l’Amphithéâtre Austerlitz, Musée de l’Armée, Hôtel National des invalides,
Paris Programme et ouverture des inscriptions d’ici quelques jours.


Février 2019 – Emmanuelle Chanteranne

 

 

 

 

banniere.jpg