Actualités Actualité du mois (déc 2017 - jan 2018)

Actualité du mois (déc 2017 - jan 2018)

En cet hiver frileux, la Fondation pour la mémoire de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie vous adresse à tous ses chaleureux vœux pour ces fêtes de Noël et de nouvelle année, une année 2018 qui promet d’être active pour la Mémoire de tous ! Bonnes Fêtes !  

actualités


FENNEC : Base de données et d’aide à la recherche.
En ligne depuis le 17 octobre, notre base de données est là pour aider tous les chercheurs sur la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie. Fennec est un outil qui permet en quelques clics d’accéder à des éléments de recherche déjà triés pour leur pertinence et classés par catégorie (livres, articles, films etc.). Tous les points de vue sont représentés dans la base et la sélection éventuelle ne se fait que sur le critère de qualité des documents.
Pour y accéder : un simple clic suffit via la page d’accueil de notre site ou en cliquant ici

L’art de perdre d’Alice Zeniter, Goncourt des Lycéens
Le roman d’Alice Zeniter, paru à la dernière rentrée littéraire s’est vu décernée à la mi-novembre le prix Goncourt des Lycéens dont jury est composé de 13 membres, âgés de 14 à 16 ans. Un prix qui ravit particulièrement l’auteur touchée que les problèmes identitaires puissent trouver échos chez les plus jeunes. Ce roman raconte en effet le parcours interrogatif d’une jeune femme issue d’une famille de harkis en France mais qui ignore tout de son passé familial en Algérie. Elle arrive néanmoins à retracer peu à peu les destins successifs d’une famille prisonnière d’un passé tenace. Pour en savoir plus sur cet ouvrage

Nouvelles fiches de lecture

La tragédie de l’Algérie française, de Michel Klen, Ed. Dualpha, 2017
Saint Cyrien de 1966, Michel Klen analyse en détail les évènements de la guerre d’Algérie et souligne avec neutralité tous les traumatismes qui ont entraîné la fin de l’Algérie Française…
Pour lire la fiche complète

La Médaille coloniale (3 tomes : guide du collectionneur ; par ses brevets ; Chronologie et Géographie), de Patrick Binet et Cyrille Cardonna, Ed. Dualpha, 2013.

La médaille coloniale a récompensé les soldats servant dans l’empire colonial (« une colonie ou un pays de protectorat ») de 1827 à 1962. Mais son histoire est étrange car elle a été instituée par la loi de finance du… 26 juillet 1893, avec un effet rétroactif, et devient médaille d’outre-mer en 1962. Elle est par sa structure, ses modalités d’attribution, la variété des lieux géographiques concernés et la population qui en a été bénéficiaire, l’image de l’empire colonial français.
Pour lire la fiche complète

Parution presse

« Les enfants des centres Guynemer », Mémoire Vive, la revue du CDHA, n°67, 2017.
Dans ce troisième numéro de l’année, le CDHA revient sur l’épisode des enfants ayant passé, grâce à la générosité de nombreux Français d’Algérie et l’association montée par la vicomtesse Yvonne de Villiers de la Noue, une grande partie de la Seconde guerre mondiale à l’abri, sous le soleil d’Algérie loin des tumultes et des privations.
Pour en savoir plus sur le CDHA

Le Point, « Spécial Algérie, un enjeu historique, Enquête sur le pays le plus mystérieux au monde », parution du 16 nov 2017.
Portrait d’une actualité désenchantée, tant politique qu’économique, d’un pays à repenser qui est pourtant une puissance stable entre le Maroc, la Tunisie et la Lybie. L’Algérie traverse aujourd’hui une période cruciale pour son avenir.
Pour en savoir plus
Pour se le procurer en version numérique

Archives

Vidéos en ligne

Archives vidéo : Le site de l’Ina conserve un reportage télévisé sur Noël en Algérie le 25 décembre 1961. 8e Noël en guerre où l’on voit la population tenter de vivre normalement en se rendant notamment dans les grands magasins décorés, malgré un état d’alerte permanent. (Durée : 05min 14s)
Pour voir la vidéo

Info Rappel

Conservation de vos archives : La Fondation pour la Mémoire de la Guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie, qui est un organisme privé reconnu d’utilité publique est habilitée, elle aussi, à collecter vos archives privées relatives à l’Algérie, au Maroc et à la Tunisie. N’hésitez pas à nous contacter !
Pour en savoir plus sur la FM-GACMT

culture / arts

Nouveautés Livres

L’Algérie et la France. Deux siècles d’Histoire croisée, de Gilbert Meynier, L’Harmattan, 2017, 100 p.
Sur fond de violences, d'injustices et de fantasmes, l'Algérie fut une pièce du roman national français - les "occasions manquées" y furent un mythe. De 1830 à 1962, régna la loi des armes, jusqu'à la guerre d'indépendance, qui fut in fine conclue par le politique. Après un rappel de la tradition historiographique coloniale française, cet ouvrage renvoie le lecteur au temps long d'une histoire, peu ou prou partagée entre le nord et le sud de la Méditerranée. Ce livre tente de synthétiser les formes et le fond des répliques à la colonisation, qui aboutissent à la guerre d'indépendance de 1954-1962, sans pour autant effacer l'entrelacement entre Algériens et Français.
Pour en savoir plus

Djihad 1914-1918, La France face au panislamisme, de Jean-Yves Le Naour, Perrin, 2017
Entre 1914 et 1918, l'Allemagne de Guillaume II cherche par bien des moyens à allumer dans les Empires français et anglais une rébellion massive des musulmans. Pour ce faire, quoi de mieux que de pousser le sultan de Constantinople à proclamer la guerre sainte contre les chrétiens ?
Pour en savoir plus

Toujours en librairie


L, de Thérèse Charles-Vallin, pref. Dr Dalil Boubakeur, Ed. la Bisquine, 2017
Les portraits croisés de l’émir Abd el-Kader, qui mena une résistance aux troupes françaises et du duc d’Aumale qui participa à la conquête du territoire qui allait devenir l’Algérie. Grands administrateurs, ils avaient en commun l’amour du territoire algérien et des destins pas si éloignés. Une double biographie intéressante.
Pour en savoir plus

Expositions

Du 12 octobre 2017 au 28 janvier 2018, Dans la peau d’un soldat. De la Rome antique à nos jours, au Musée de l’Armée, Hôtel national des Invalides
Cette exposition à la scénographie volontairement épurée, présentant les objets pour leur simple et parfois triviale valeur d’usage, se veut un panorama à travers les siècles de la vie d’un soldat. Après le passage d’une galerie chronologique qui présente une vingtaine de silhouettes, l’exposition se poursuit par un parcours thématique qui retrace les différents moments de la journée d’un soldat, en autant de séquences où sont confrontés les objets qui, à différentes époques et dans différentes civilisations, lui permettent de se nourrir, de se mettre à l’abri, de se reposer, de garder le contact avec ses camarades, de se soigner, de « tenir » dans les circonstances difficiles. Pédagogique.
Pour en savoir plus

Du 8 avril 2017 au 2 avril 2018, L’école en Algérie, l’Algérie à l’école, au Musée national de l’Education (Rouen).

Une occasion unique de se replonger dans plus de 180 ans d'histoire de l'école en Algérie et en France et de croiser des destins d'écoliers, d'étudiants, d'enseignants, simples ou illustres, d'une rive à l'autre... Photos, tableaux, objets, documents et témoignages inédits nous font découvrir les réalités d'ici et d'ailleurs. Le corpus de cette exposition est constitué de fonds conservés au Musée national de l’Education autour de la représentation de l’Algérie dans les manuels scolaires, les travaux d’élèves, les couvertures de cahier, les planches murales ou encore la littérature jeunesse et puise largement dans les fonds réunis à Montpellier et à Aix-en-Provence à l’IREMAM. L’exposition mobilise également de nombreux prêts extérieurs prestigieux…
Au centre d’expositions, 185 rue Eau-de-Robec, Rouen.
Pour en savoir plus

RECHERCHE / TRAVAUX :

Table ronde le mercredi 20 décembre 2017, 19h : « Lieux saints partagés vus par … » François Angelier, journaliste animera une conférence consacrée à Louis Massignon, grande figure du dialogue inter-religieux.
Organisée, dans le cadre de l’exposition qui se tient jusqu’au 21 janvier 2018 : « Lieux saints partagés », par le Musée national de l’histoire de l’immigration (palais Porte dorée, Paris 12e). Inscription et infos via le site du musée.
Pour en savoir plus

 

banniere.jpg